preneur


preneur

preneur, euse [ prənɶr, øz ] n.
prendeor XIIe; de prendre
1Rare Personne, chose qui prend (dans des expr.). « Quelques preneurs de notes envoyés par les grands journaux » (Bloy). Cour. PRENEUR, EUSE DE SON : technicien chargé des enregistrements sonores. — Preneur d'otages.
Adj. Benne preneuse.
2Dr. comm. Personne qui prend à bail, à ferme, à loyer. Le bailleur et le preneur. locataire. Personne qui prend un effet de commerce. L'émetteur et le preneur.
3Cour. Personne qui achète un bien. acheteur, acquéreur. Je suis preneur à tel prix. Trouver preneur.
Par ext. Si tu n'en veux plus, je suis preneur. Là, je ne suis pas preneur, ça ne me convient pas.

preneur, preneuse nom Personne qui prend occasionnellement ou habituellement quelque chose : Un preneur de notes. Personne disposée à acquérir un bien, à l'acheter ; personne disposée à prendre, à accepter quelque chose, quelqu'un : À ce prix-là, je suis preneur.preneur, preneuse (expressions) nom Preneur d'option, celui qui, à la Bourse, est acheteur d'une option. Preneur de son, opérateur chargé de la prise de son. ● preneur, preneuse (synonymes) nom Personne disposée à acquérir un bien, à l'acheter ; personne disposée...
Synonymes :
- acquéreur
Contraires :
preneur, preneuse adjectif Qui sert à prendre : Une benne preneuse.

preneur, euse
n. et adj.
rI./r n.
d1./d TECH Preneur de son: opérateur de prise de son.
d2./d Personne qui prend, qui achète; acquéreur. Trouver preneur.
|| DR Personne qui prend une maison à loyer, une terre à ferme, etc. Le bailleur et le preneur.
rII./r adj. Qui sert à prendre. Benne preneuse.

⇒PRENEUR, -EUSE, adj. et subst.
I.Adj. Qui a pour fonction de prendre, de prélever. Benne preneuse. MAR. Bâtiment preneur. ,,Celui qui fait une prise`` (Ac. 1935).
II.Substantif
A. —Personne ou chose qui prend.
1. [Corresp. à prendre 1re Section II] Un autre danger pour les preneurs de notes est la transcription, à tout le moins indiscrète, des confidences émanées d'amis (BOURGET, Tapin, Deux épis., 1927, p.238). Il n'empêche que ce dernier épisode des relations entre Occidentaux n'a pu que satisfaire les preneurs d'otages et leurs protecteurs (Le Monde, 6 févr. 1987, p.1, col. 1):
♦ ... voyez vous-même, dit Delcrous, montrant ce qui avait été le prince d'Olmütz, le preneur de coeurs, l'irrésistible jeune homme à la cravate, devenu cette forme hideuse...
A. DAUDET, Pte paroisse, 1895, p.256.
2. [Corresp. à prendre 1re Section V] Ces preneurs d'opium de l'Asie, moins sensibles aux impressions extérieures qu'aux hallucinations du breuvage enivrant (MÉRIMÉE, Portr. hist. et littér., 1870, p.113).
3. Spécialement
a) MAR. ,,Bâtiment qui en capture un autre`` (BONN.-PARIS 1859). Synon. captureur.
b) IMPR. ,,Rouleau d'imprimerie qui prend l'encre à l'encrier de la machine pour la transmettre à la table d'encrage`` (COMTE-PERN. 1974). L'encrage est assuré par trois sortes de rouleaux: le preneur dépose sur la table à encrer l'encre qu'il a prise directement dans l'encrier (E. LECLERC, Nouv. manuel typogr., 1932, p.530).
c) SPORTS (rugby). ,,Joueur qui prend bien le ballon à la touche`` (PETIOT 1982).
d) CIN., RADIO. Preneur de son. ,,Technicien chargé de conduire un enregistrement`` (CFPJ Presse 1982).
B.DR. COMM. Preneur (à bail). Personne qui prend à bail. Les preneurs à bail, qui vont essayer d'entreprendre le bonheur des peuples, apprendront à leurs dépens la signification du mot catholicisme si souvent jeté comme un reproche à ce vieillard que nous déportons (BALZAC, OEuvres div., t.2, 1832, p.467). Fourchevif: Il s'agit d'un bail à cheptel (...) Voici l'article 14, sur lequel j'appelle toute votre attention. Rouquerolle: Allez!... Fourchevif: Le preneur sera tenu de garder le dit cheptel par lui et ses gens (LABICHE, Fourchevif, 1859, XII, p.417).
C. —Personne disposée à acheter ou à conclure un marché. Synon. acheteur, acquéreur. Être preneur du lot; trouver preneur à bon prix. Courtin: (...) Je vous offre ma fille (...) Je donne cinq cent mille francs (...) Oui ou non. Chavarot: Permettez (...) une proposition aussi inattendue (...) Courtin: Réponse!... J'ai preneur! Chavarot: Je prends! (LABICHE, Ptes mains, 1859, I, 13, p.38).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694 (au masc.). Étymol. et Hist.1. Ca 1200 prendeor «celui qui prend» (Moralités sur Job, 359, 3 ds T.-L.); 1269-78 preneours (JEAN DE MEUNG, Rose, éd. F. Lecoy, 8210); 2. 1345 «personne qui prend une chose à bail» (Transact., A.N. L 762, pièce 20 ds GDF. Compl.); 1859 «personne disposée à acheter» (LABICHE, Ptes mains, I, 13, p.38); 3. 1908 preneur de vue «cameraman» (Ciné-Journal, 12 janv. ds GIRAUD 1956); 1934 preneur de son (E. SARNETTE, in R. musicale, déc., p.84 ds QUEM. DDL t.12); 4. adj. 1962 benne-preneuse «qui sert à prendre» (ROB.). Dér. de prendre; suff. -eur2. Fréq. abs. littér.:84.

preneur, euse [pʀənœʀ, øz] n.
ÉTYM. 1400; prendeor, fin XIIe; de prendre.
1 Rare. || Preneur, euse de… : personne, chose qui prend… (dans des syntagmes).
1 (…) quelques preneurs de notes envoyés par les grands journaux.
Léon Bloy, le Désespéré, p. 90.
2 (…) preneurs de métro à la chaîne, automobilistes à la chaîne, estivants à la chaîne, traverseurs de clous pourchassés.
Michèle Perrein, Entre chienne et louve, p. 136.
Grand preneur de lapins. Attrapeur (→ Lieue, cit. 5). || Preneur de thé (vx), qui en consomme habituellement. || Preneur de poses (→ Faire, cit. 107).Adj. (V. 1960). || Benne preneuse.
2 (Mil. XIVe). Dr. comm. Personne qui prend à bail (cit. 3), à ferme (2. Ferme, cit. 1), à loyer. Fermier, locataire; 2. louer. || Le bailleur et le preneur. || Preneur d'un bail à cheptel (cit. 2). Cheptelier.Personne qui prend un effet de commerce. || L'émetteur et le preneur.
3 (1893). Cour. Personne qui achète qqch. Acheteur, acquéreur. || Je suis preneur à tel prix.Trouver preneur, un acquéreur ou un locataire; par plais. (en parlant d'une femme), trouver un mari.
4 Techn. || Preneur de son : technicien chargé de la prise de son.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • preneur — preneur, euse (pre neur, neû z ) s. m. et f. 1°   Celui, celle qui prend. •   Un vieux renard, mais des plus fins, Grand croqueur de poulets, grand preneur de lapins, LA FONT. Fabl. v, 5. •   Louis lui même, effroi de tant de princes, Preneur de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • preneur — Preneur. s. m. Celuy qui prend, qui est accoustumé de prendre. Preneur de taupes. preneur d oiseaux à la pipée. preneur d alloüettes. On dit aussi, Preneur, Celuy qui hume par le nez, par la bouche. Preneur de tabac. preneur de boüillons, &c. Il… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • PRENEUR — EUSE. s. Celui, celle qui prend, qui a coutume de prendre. Il se dit Des personnes qui sont dans l habitude de prendre certaines choses par la bouche, par le nez, etc. Preneur de tabac. Preneur de café, de thé, etc.   Il se dit aussi en parlant… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Preneur — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Preneur », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot preneur peut désigner : un… …   Wikipédia en Français

  • preneur — Un preneur qui a prins quelque bail à ferme à perpetuité, Perpetuarius conductor …   Thresor de la langue françoyse

  • preneur — an. prenyò / eu, za, e (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Preneur d'option — ● Preneur d option celui qui, à la Bourse, est acheteur d une option …   Encyclopédie Universelle

  • Preneur de son — ● Preneur de son opérateur chargé de la prise de son …   Encyclopédie Universelle

  • PRENEUR, EUSE — n. Celui, celle qui prend, qui a coutume de prendre. Il se dit des Personnes qui usent habituellement de certaines choses. Preneur de tabac. Preneur de calé, de thé, etc. Dans cette acception, il est vieux. Il se dit aussi en parlant de Ceux qui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Preneur d'otage — Otage Pour les articles homonymes, voir Otage (homonymie). Un otage est une personne retenue prisonnière par un preneur d otage, et dont la vie sauve et la libération dépendent d une exigence à remplir par une tierce partie. Les armées en guerre… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.